Retours d’expériences

Partages d'expériences

La préservation et l’amélioration de la qualité de l’eau peut s’appuyer sur l'expérience acquise sur les AAC depuis de nombreuses années. Les acteurs de la problématique AAC peuvent rencontrer les mêmes problématiques et parfois les mêmes solutions. Sur cette page, vous pouvez ainsi accéder à différents partages d'expérience sur la problématique des « AAC ». Si vous voulez ajouter une expérience partagée sur le Portail, contactez-nous pour proposer un partage d'expérience


 Voir les partages d'expériences sur une carte


Critères de recherche
Résulats de 1 à 5 sur les 65 réponses
Cette fiche constitue une synthèse des témoignages présentés lors de la journée de sensibilisation du 19 février 2015 organisée au Creusot dans le cadre du réseau Captages de Bourgogne. Différentes actions possibles en zone non agricole, en secteur viticole, en secteur de grandes cultures et autour de la question du foncier y ont été exposées sur les communes de Vendenesse-sur-Arroux, la Petite Grosne, Laives et Farges-lès-Mâcon.
Acteur/réseau ayant rédigé le retour d'expérience : Réseau CapTer – Alterre Bourgogne-Franche-Comté
Département concerné : SAONE-ET-LOIRE
Une démarche progressive adaptée au cas par cas: L’objectif de l’action est la reconquête durable de la qualité de l’eau du captage par un accompagnement technique innovant compatible avec les contraintes des agriculteurs. L’action s’appuie par le volontariat sur l’opération Agri-Mieux Esch Plateau de Haye, et sur l’action  de  conseil  rapproché  aux  niveaux  global  et  parcellaire.  Enfin  des  dispositifs contractuels de MAET puis MAEC système permettent à certains agriculteurs d’aller plus loin en sécurisant leurs changements de pratiques.
Acteur/réseau ayant rédigé le retour d'expérience :
Département concerné : MEURTHE-ET-MOSELLE
Changement de cadre de travail: Le premier Contrat Territorial dont la fin est prévue pour décembre 2018 n’est pas renouvelé. Afin de continuer l’animation agricole sur le territoire, certains agriculteurs de l’AAC et du groupe de développement agricole (GEDA) local ont formé un groupe 30 000. La diffusion  des résultats du groupe se fera vers les exploitants de l’AAC ou du GEDA n’ayant pas souhaité l’intégrer. La triple approche «parcellaire», «système d’exploitation» et « territoire » est au cœur de la démarche. Les actions doivent être individuelles et collectives. L’objectif est de...
Acteur/réseau ayant rédigé le retour d'expérience : APCA
Département concerné : CHER
La triple approche « parcellaire », « système d’exploitation » et « territoire » est au coeur de la démarche. Les actions doivent être individuelles et collectives. L’objectif est de rassembler les agriculteurs autour de thèmes communs et également de répondre à leurs demandes spécifiques, le tout dans un objectif de viabilité économique et de maintien de la qualité de l’eau.
Acteur/réseau ayant rédigé le retour d'expérience : APCA
Département concerné : CHER
La triple approche « parcellaire », « système d’exploitation » et « territoire » est au coeur de la démarche. Les actions doivent être individuelles et collectives. L’objectif est de rassembler les agriculteurs autour de thèmes communs et également de répondre à leurs demandes spécifiques, le tout dans un objectif de viabilité économique et de maintien de la qualité de l’eau.
Acteur/réseau ayant rédigé le retour d'expérience : APCA
Département concerné : CHER

Localisation des partages d'expériences