Retours d’expériences

Partages d'expériences

La préservation et l’amélioration de la qualité de l’eau peut s’appuyer sur l'expérience acquise sur les AAC depuis de nombreuses années. Les acteurs de la problématique AAC peuvent rencontrer les mêmes problématiques et parfois les mêmes solutions. Sur cette page, vous pouvez ainsi accéder à différents partages d'expérience sur la problématique des « AAC ». Si vous voulez ajouter une expérience partagée sur le Portail, contactez-nous pour proposer un partage d'expérience


 Voir les partages d'expériences sur une carte


Critères de recherche
Résulats de 1 à 5 sur les 15 réponses
Cette fiche constitue une synthèse des témoignages présentés lors de la journée de sensibilisation du 19 février 2015 organisée au Creusot dans le cadre du réseau Captages de Bourgogne. Différentes actions possibles en zone non agricole, en secteur viticole, en secteur de grandes cultures et autour de la question du foncier y ont été exposées sur les communes de Vendenesse-sur-Arroux, la Petite Grosne, Laives et Farges-lès-Mâcon.
Acteur/réseau ayant rédigé le retour d'expérience : Réseau CapTer – Alterre Bourgogne-Franche-Comté
Département concerné : SAONE-ET-LOIRE
Une mobilisation ancienne des viticulteurs: Sur ce bassin versant exclusivement agricole, les viticulteurs se sont mobilisés dès 1997 pour réduire l’impact de leurs pratiques. Des changements de pratiques volontaires d’entretien des sols ont eu lieu initialement dans un contexte économique et climatique favorable. Pour pérenniser et renforcer la démarche, les viticulteurs, accompagnés par la Chambre d'agriculture de l'Hérault, se sont organisés, à partir de 2008, autour d’un projet collectif permettant de mobiliser des aides indispensables dans un contexte moins favorable. Ce...
Acteur/réseau ayant rédigé le retour d'expérience : APCA
Département concerné : HERAULT
Un partenariat ancien pour mobiliser les agriculteurs vers la remise en herbe: Le partenariat entre la collectivité et la Chambre d'Agriculture existe depuis 1992. Il est orienté vers des actions préventives basées sur le volontariat. Il y a eu un fort investissement des agriculteurs dans le projet pour remettre en herbe un grand nombre de parcelles de l'Aire d'Alimentation du Captage. Dans un contexte de polyculture élevage, la remise en herbe est économiquement possible pour les agriculteurs (autonomie fourragère) et est bénéfique pour la qualité de l'eau.
Acteur/réseau ayant rédigé le retour d'expérience : APCA
Département concerné : ISERE
Le Pays de l’Or est considéré comme le « jardin de Montpellier »: plus de 50 % de ses terres sont dédiées à l’agriculture, ce qui représente 3 000 emplois directs sur le territoire. Mais le territoire connait des problèmes de pollutions des nappes d’eaux souterraines, à la fois par les nitrates et les pesticides, en raison des activités en surface, à la fois agricoles et non agricoles. En vue d’améliorer la qualité de l’eau mais également de maintenir l’activité économique de façon durable, l’Agglo a mis en place une stratégie de reconquête de la qualité de l’eau souterraine baptisée «...
Acteur/réseau ayant rédigé le retour d'expérience : Captages d'eauccitanie
Département concerné : HERAULT
Ce captage de la Râcle connaît des problèmes de pollution depuis environ 35 ans. Historiquement, les problèmes de qualité de l’eau étaient liés aux nitrates, dont la concentration dépassait régulièrement les normes pour l’eau de consommation, à savoir 50 mg/l: la plupart des valeurs étaient supérieures à 60 mg/l avant 2000. Une première diminution est intervenue sur la période 1997 à 2001 et une seconde depuis 2008. En 2001, ces teneurs étaient passées sous la barre des normes de potabilité. Le résultat de la mise en place de mesures et de pratiques agricoles efficaces.
Acteur/réseau ayant rédigé le retour d'expérience : Réseau Captages – Alterre Bourgogne-Franche-Comté
Département concerné : COTE-D'OR

Localisation des partages d'expériences