Retours d’expériences

Partages d'expériences

La préservation et l’amélioration de la qualité de l’eau peut s’appuyer sur l'expérience acquise sur les AAC depuis de nombreuses années. Les acteurs de la problématique AAC peuvent rencontrer les mêmes problématiques et parfois les mêmes solutions. Sur cette page, vous pouvez ainsi accéder à différents partages d'expérience sur la problématique des « AAC ». Si vous voulez ajouter une expérience partagée sur le Portail, contactez-nous pour proposer un partage d'expérience


 Voir les partages d'expériences sur une carte


Critères de recherche
Résulats de 21 à 25 sur les 65 réponses
Un plan d’action basé sur l’accompagnement individuel: Le conseil individuel aux exploitants est axé sur l’approche économique: le diagnostic éco-environnement. Suite à un diagnostic-projet Eco-Environnemental, prenant en compte la triple performance, les exploitants sont accompagnés sur trois ans par les prescripteurs mobilisés. Les actions suivantes sont mises en place dans le département du Morbihan. La démarche vient de débuter sur le territoire de l’AAC appartenant aux Côtes-d’Armor.
Acteur/réseau ayant rédigé le retour d'expérience : APCA
Département concerné : MORBIHAN
Une démarche volontaire, multi-partenariale, multi-pression: La démarche a débuté dans un contexte non réglementaire. De nombreux partenaires ont collaboré ensemble et se sont mobilisés pour la protection de la ressource en eau contre toutes les sources de pollutions (agricoles, industrie, artisanat…). La démarche est axée sur la concertation,  la  sensibilisation  et  le  volontariat  de  tous  les  acteurs  pour  une  approche globale de territoire.
Acteur/réseau ayant rédigé le retour d'expérience : APCA
Département concerné : NORD
Le programme d’action s’appuie sur une démarche principale innovante d’évaluation des pertes d’azote, menée par la Chambre d’Agriculture des Deux-Sèvres. Les objectifs de cette action sur 5 ans (2015-2019) sont: 1.    Mettre en place et animer un réseau de fermes référentes. 2.    Affiner la connaissance des niveaux de perte d’azote dans les différents sols de l’Aire d’Alimentation de Captage de la Chancelée. 3.    Identifier les pratiques agricoles les plus contributives au transfert d’azote vers les aquifères. 4.    Identifier les périodes les plus à risques vis-à-vis des transfert d’azote...
Acteur/réseau ayant rédigé le retour d'expérience : APCA
Département concerné : DEUX-SEVRES
Un partenariat ancien pour mobiliser les agriculteurs vers la remise en herbe: Le partenariat entre la collectivité et la Chambre d'Agriculture existe depuis 1992. Il est orienté vers des actions préventives basées sur le volontariat. Il y a eu un fort investissement des agriculteurs dans le projet pour remettre en herbe un grand nombre de parcelles de l'Aire d'Alimentation du Captage. Dans un contexte de polyculture élevage, la remise en herbe est économiquement possible pour les agriculteurs (autonomie fourragère) et est bénéfique pour la qualité de l'eau.
Acteur/réseau ayant rédigé le retour d'expérience : APCA
Département concerné : ISERE
Une démarche volontaire, multi-partenariale, pour créer une dynamique de groupe: Le Plan d’Action Territorial du captage d’Oursbelille est une démarche multi-partenariale incluant tous les acteurs du territoire aux côtés des agriculteurs et une implication volontariste du SIAEP Tarbes Nord (maître d'ouvrage) pour le pilotage et la concrétisation des actions, entraînant par exemple la signature de la Charte d'actions agricoles raisonnées et la mise en place de couverts hivernaux sur 270 hectares.
Acteur/réseau ayant rédigé le retour d'expérience : APCA
Département concerné : HAUTES-PYRENEES

Localisation des partages d'expériences