Retours d’expériences

Partages d'expériences

La préservation et l’amélioration de la qualité de l’eau peut s’appuyer sur l'expérience acquise sur les AAC depuis de nombreuses années. Les acteurs de la problématique AAC peuvent rencontrer les mêmes problématiques et parfois les mêmes solutions. Sur cette page, vous pouvez ainsi accéder à différents partages d'expérience sur la problématique des « AAC ». Si vous voulez ajouter une expérience partagée sur le Portail, contactez-nous pour proposer un partage d'expérience


 Voir les partages d'expériences sur une carte


Critères de recherche
Résulats de 31 à 35 sur les 64 réponses
Le bassin aquifère de Sainteny-Marchésieux qui s’étend sur 90 km2 constitue la plus grande réserve d’eau potable de la Manche. Six forages alimentent en eau potable 80 000 habitants, à hauteur d’environ 4 millions de m3/an. Deux de ces captages, victimes d’une pollution ancienne à l’atrazine ont été classés prioritaires dès 2010. Constituée principalement de pâturages destinés à l’élevage bovin, l’aire d’alimentation de ces captages s’étend sur environ 2 000 ha parsemés de quelques champs de maïs et de céréales. Aujourd’hui, la quasi-totalité des exploitants agricoles participent activement...
Département concerné : MANCHE
Entre Bourgogne et Champagne-Ardenne, entre l’Yonne et l’Aube, à l’est de Sens, l’aquifère de la Craie et les eaux des sources de la vallée de la Vanne fournissent 15 à 20% de l’eau potable de la capitale. Or, cette ressource est exposée à des risques de pollutions aux nitrates et aux pesticides. On peut y trouver des traces de molécules anciennes, telles que l’atrazine, dont l’usage est interdit depuis 2003, mais aussi, à l’occasion d’épisodes de pluie associés à des périodes de traitements agricoles, des produits plus récents, essentiellement des herbicides. Depuis 2008, pour protéger ces...
Département concerné : AUBE
Ce captage de la Râcle connaît des problèmes de pollution depuis environ 35 ans. Historiquement, les problèmes de qualité de l’eau étaient liés aux nitrates, dont la concentration dépassait régulièrement les normes pour l’eau de consommation, à savoir 50 mg/l: la plupart des valeurs étaient supérieures à 60 mg/l avant 2000. Une première diminution est intervenue sur la période 1997 à 2001 et une seconde depuis 2008. En 2001, ces teneurs étaient passées sous la barre des normes de potabilité. Le résultat de la mise en place de mesures et de pratiques agricoles efficaces.
Acteur/réseau ayant rédigé le retour d'expérience : Réseau Captages – Alterre Bourgogne-Franche-Comté
Département concerné : COTE-D'OR
Cinq captages d’alimentation en eau potable alimentent environ 67 000 habitants sur 15 communes dont la communauté de commune de l’Auxerrois (CCA). Les deux ouvrages du champ captant de la plaine du Saulce sont implantés sur la commune d’Escolives-Sainte-Camille, en rive gauche de l’Yonne. Ils sont situés en bordure de la route départementale 606 (ex RN6), à une quinzaine de kilomètres au sud-est d’Auxerre entre Escolives-Sainte-Camille et Vincelles. Entre 1975 et 1994, la qualité de l’eau dans les différents captages et dans les rus voisins se dégrade progressivement. Les concentrations en...
Acteur/réseau ayant rédigé le retour d'expérience : Réseau Captages – Alterre Bourgogne-Franche-Comté
Département concerné : YONNE
Le captage de la source du Gondard est situé à proximité du village de Saints, en bordure du ru d’Injeron, proche d’une route communale. Il est entouré de parcelles de cultures et de parcelles d’herbe.Depuis les années 60, les teneurs en nitrates ont évolué de façon significative pour dépasser la valeur des 50mg/L au début des années 1990. Par la suite, des pics jusqu’à 65mg/L ont été enregistrés ponctuellement. La turbidité est également présente et semble très liée aux phénomènes atmosphériques de surface. Les résidus de produits phytosanitaires font l’objet d’une vigilance.
Acteur/réseau ayant rédigé le retour d'expérience : Réseau Captages – Alterre Bourgogne-Franche-Comté
Département concerné : YONNE

Localisation des partages d'expériences