Retours d’expériences

Partages d'expériences

La préservation et l’amélioration de la qualité de l’eau peut s’appuyer sur l'expérience acquise sur les AAC depuis de nombreuses années. Les acteurs de la problématique AAC peuvent rencontrer les mêmes problématiques et parfois les mêmes solutions. Sur cette page, vous pouvez ainsi accéder à différents partages d'expérience sur la problématique des « AAC ». Si vous voulez ajouter une expérience partagée sur le Portail, contactez-nous pour proposer un partage d'expérience


 Voir les partages d'expériences sur une carte


Critères de recherche
Résulats de 46 à 50 sur les 50 réponses
Le territoire de Plaine et Vallées de Niort est une zone où des dégradations sont observées à la fois sur le compartiment « eau » et sur celui de la « biodiversité »: pressions azotées, pressions des pesticides, pertes d’habitats. Plusieurs projets se développent sur le territoire pour reconquérir et préserver la qualité de l’eau et des milieux. Un des axes de travail consiste à diminuer ces pressions de pollution et de dégradation, en partie d’origine agricole, notamment via le développement et la promotion de l’agriculture biologique. Deux types de structures bénéficient d’une échelle et d...
Acteur/réseau ayant rédigé le retour d'expérience : FNAB
Département concerné : DEUX-SEVRES
L’AAC de Bordes fait partie d’un ensemble de champs captants le long du Gave de Pau qui rencontrent des problèmes de qualités de l’eau. A la fois territoire d’une importante activité agricole et bassin de vie majeur (agglomération de Pau, plaine de Nay, Lacq), le PAT a initié des actions multi-usages avant même la désignation en AAC. L’action se poursuit en réunissant de plus en plus d’acteurs agricoles, dont les coopératives.
Acteur/réseau ayant rédigé le retour d'expérience : APCA
Département concerné : PYRENEES-ATLANTIQUES
Le partenariat de la collectivité et de la Chambre d'Agriculture existe depuis 1992. Il est orienté vers des actions préventives basées sur le volontariat. Il y a eu un fort investissement des agriculteurs dans le projet pour remettre en herbe un grand nombre de parcelles de l'Aire d'Alimentation du captage. Dans un contexte de polyculture élevage, la remise en herbe est économiquement possible pour les agriculteurs (autonomie fourragère) et est bénéfique pour la qualité de l'eau.
Acteur/réseau ayant rédigé le retour d'expérience : APCA
Département concerné : ISERE
L’aire d’alimentation des sources de la Vigne est un territoire rural caractérisé par une vulnérabilité importante sur lequel les enjeux de protection de la ressource sont majeurs pour l’alimentation en eau potable de la population locale et parisienne. Les actions sur les pratiques agricoles se sont principalement concentrées sur la diminution des intrants dans les systèmes conventionnels. La création au sein d’Eau de Paris d’un poste de « chargé de mission agriculture et territoire » a permis en 2013 de relancer les actions autour du développement de l’agriculture biologique, en associant...
Acteur/réseau ayant rédigé le retour d'expérience : FNAB
Département concerné : EURE
Dans la vallée de la Vanne, à la jonction de l’Yonne et l’Aube, la craie constitue un réservoir d’eau souterraine stratégique qui alimente Paris en eau potable à hauteur de 15 à 20 %, via un ensemble de sources situées en fond de vallée. Ces sources alimentent également pour partie les communes de Sens (89) et de Saint-Benoist-sur-Vanne (10), et les ressources du syndicat Sens Nord-Est sont influencées par la même aire d’alimentation. Les sources de la vallée de la Vanne font partie d’un ensemble de trois ressources pilotes autour desquelles Eau de Paris, la régie municipale, a développé des...
Acteur/réseau ayant rédigé le retour d'expérience : FNAB

Localisation des partages d'expériences